Grand Cru Altenberg à Wolxheim

Domaine Lissner : des vins d’Est éthiques

A mon ami Baptiste Berthaut, à l’occasion de son 26ème anniversaire

Très belle rencontre pour moi au Domaine Lissner cette après-midi à Wolxheim, magnifique village composant le vignoble de la Couronne d’Or. Célèbre pour son Grand Cru d’Alsace Altenberg et pour son lieu-dit Rothstein, Wolxheim s’inscrit dans l’histoire viticole alsacienne dès le XIIIème siècle. Comme souvent à l’époque, les vignobles de Wolxheim étaient alors la propriété de nombreuses congrégations religieuses : monastères, couvents, abbayes, hospices de Strasbourg, etc. A la fin du XVIème siècle, l’évêque Jean de Manderscheid y créa la Confrérie vinique de la Corne (du nom de la coline du « Horn » qui surplombe le village – Horn qui signifie littéralement Corne en allemand). Mais c’est au XIXème siècle que la notoriété du vignoble wolxheimois prend véritablement de l’ampleur lorsque Napoléon Ier, découvre le Riesling de Wolxheim et s’en approvisionne régulièrement par l’intermédiaire du sculpteur local Philippe Grass (statue du général Kléber, statue du Préfet Lezay Marnésia à Strasbourg, diverses réalisations pour la Cathédrale de Strasbourg).

Bruno Schloegel, artisan passionné de vins éthiques

Le Domaine Lissner s’est lancé dans l’agriculture biologique dès 2002 pour obtenir la certification AB en 2010. Je m’y suis rendu par une belle après-midi ensoleillée sur recommandation d’un ami. J’ai eu le plaisir d’échanger un long moment avec Bruno Schloegel, ancien Grand-Maître de la Confrérie Saint-Etienne. Très vite, je fus saisi par son engagement en faveur de la biodiversité et par sa volonté de faire émerger les terroirs à travers les différents vins qu’il élabore … ou plutôt … qu’il amène à la vie. Car Bruno Schloegel ne s’impose pas comme un créateur mais davantage comme un vigneron animé par la volonté de laisser faire la nature et de laisser le terroir s’exprimer au fil des millésimes et des aléas climatiques.

Dans la vigne, ses convictions se traduisent par un fauchage tardif, par des vendanges manuelles et par une grande liberté accordée au développement de la flore et de la faune locale. Sans surprise, la vinification s’inscrit elle aussi dans cette philosophie : ni intrant, ni sucre, et très peu de sulfites.

Un leitmotiv : donner naissance au vin vrai !

Au Domaine Lissner, les vins ne répondent pas au Diktat des marchés. Les vins ne sont pas conçus dans une logique mercantiliste. Ils visent un tout autre objectif : marquer l’identité des terroirs dont ils sont issus. Pour permettre à la vigne et au raisin d’accoucher de vins authentiques, Bruno Schloegel expérimente sans relâche. Ce travail d’expérimentation fait naître des vins qui nous interpellent : des Crémant d’Alsace Blanc de Noirs à la robé légèrement rosée, le Gewurztraminer nature aux subtiles arômes de thé, des Pinots Gris salins dans lesquels le sucre se fait remarquer par son absence, etc. Chaque vin du Domaine Lissner a son identité propre ; chaque vin a une histoire à nous raconter – une histoire faite d’un cépage, d’un sol, d’un environnement, d’un millésime. Chaque vin est une rencontre.

Retrouvez une sélection de vins de la Maison Lissner sur votre site Vinetik Alsace.

Je remercie personnellement Bruno Schloegel pour sa disponibilité et pour la richesse de nos échanges.

Grand Cru Altenberg à Wolxheim

Crédits photos : Vinetik Alsace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *