Vinetik en Italie : la dolce vita à Montepulciano

Sur la route des vacances, entre Florence et Rome, petit détour par Montepulciano : une ville de 14 500 habitants dans la Province de Sienne, en Toscane. Montepulciano est aujourd’hui connue pour son histoire, son patrimoine architectural, mais aussi pour ses vins.

L’histoire de Montepulciano

Des recherches archéologiques ont pu établir la présence d’Etrusques à Montepulciano. On sait que la ville à dû s’allier à Rome en 308 av. J-C pour combattre les Samnites. Les fondements de la ville actuelle remonte au VIème siècle : ce sont les habitants de Chiusi qui ont choisi ce site en altitude pour fuire les invasions barbares.

Au cours du XIIIème siècle, la ville passe tour à tour sous le contrôle de Florence et de Sienne pour être finalement acquise à Sienne en 1260. Mais la ville est à nouveau reconquise par l’état florentin presque 3 siècles plus tard, en 1511. Quelques années plus tard, Cosme Ier – alors Duc de Florence – ordonne la construction des remparts et des fortifications de la ville.

C’est à partir de cette période que les différents monuments de la ville sont rénovés ou sont construits sous l’influence de la Renaissance : l’Eglise San Biagio, le Duomo de Piazza Grande, le palais Tarugi, la Torre di Pulcinella, etc. Les richesses culturelles et architecturales de Montepulciano sont telles, que la ville est considérée comme l’une des plus belles de Toscane.

Mais la notoriété de Montepulciano s’est également forgée à travers les siècles par la qualité de ses vins …

Les vins de Montepulciano

Très tôt, la production et le commerce de vin ont participé au développement économique de la ville. Des traces administratives datées de 1350 et destinées à l’encadrement du commerce et de l’export du vin de la ville ont été retrouvées. Montepulciano jouit en effet d’un environnement propice à la production de vins de qualité : des vignes situées entre 250 et 600m d’altitude, des sols argilo-sablonneux avec incrustation de grès, un climat tempéré chaud et une exposition principalement orientée Est – Sud-Est. Les principaux cépages de la région sont le sangiovese (traduction littérale : le sang de Jupiter), le canaiolo, le mammolo, le colorino, le merlot, etc.

On retrouve également dans les archives un grand nombre de commentaires laudateurs en faveur des Vini di Montepulciano. Depuis 1960, c’est le Vino Nobile di Montepulciano qui concentre toutes les attentions. Il s’agit d’un vin dont l’élevage doit durer au moins 3 ans avec un passage de 12 mois minimum dans un contenant en bois. Il doit être composé de prugnolo gentile (variante locale du sangiovese) à hauteur de 70% minimum. Parmi les autres appellations de la région, on retrouve par exemple le Rosso di Montepulciano ou encore le célèbre Brunello di Montalcino.

Sur les conseils d’une caviste locale, j’ai opéré une petite sélection de bouteilles issus de domaines en agriculture biologique ou en biodynamie. A retrouver dans la galerie photo ci-dessous 🙂

Nota Bene : le nom de la ville de Montepulciano ne doit pas être confondu avec le cépage montepulciano qui est relativement répandu en Italie. Il donne d’ailleurs son appellation au Montepulciano d’Abruzzo produit dans la région des Abruzzes.

Montepulciano en photos

PS : pour les adeptes de la saga Twilight, l’une des scènes du chapitre New Moon a été tournée à Montepulciano ; vous pouvez la consultez sur YouTube  en cliquant sur ce lien :-).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *